Lemonade assurance habitation

Lemonade : une assurance habitation 100 % en ligne qui a la cote !

Elle n'est pas encore disponible chez nous, mais l'est en France depuis décembre et après l'Allemagne et les Pays-Bas, il est très possible qu'elle franchisse nos frontières un jour ... c'est l'assurance habitation 100 % en ligne de Lemonade.

Une start-up américaine, créée en 2016, qui pèse près de 2,7 milliards de dollars à la Bourse de New-York : autant dire un poids lourd parmi les néo-assureurs.
Sa promesse ? Délivrer un contrat d'assurance en moins de 2 minutes, sans intermédiaire, et indemniser une grande part des sinistres en temps réel grâce à l'utilisation de l'intelligence artificielle. Le tout à un tarif que la start-up estime « ultra-compétitif » (ses polices d'assurance pour locataires débutent à 4 euros par mois).

L'assurance digitale et ultraréactive, une nouveauté ? Pas vraiment.

C'est, en fait, le principe qui sous-tend l'offre proposée par toutes les assurtech : la rapidité et la simplicité d'utilisation grâce à une application mobile et, de plus en plus souvent, le recours à un chatbot offrant un mode d'interaction supplémentaire aux clients. Celui de Lemonade s'appelle Maya.

Lemonade assurance habitation

Lemonade tente toutefois de se démarquer par d'autres moyens :

- La société entend implémenter une « Police 2.0 » c'est à dire une police d’assurance facile à lire pour tous (la police fournie en guise d'exemple par Lemonade comporte tout de même 21 pages hors annexes).

- La start-up affirme offrir une couverture plus étendue que les polices classiques, par exemple, grâce à sa garantie optionnelle qui couvre le vol à la fois au domicile et à l'extérieur, dans le monde entier.

- Elle est certifiée B-corp (un label octroyé aux sociétés répondant à des exigences sociétales et environnementales, de gouvernance ainsi que de transparence envers le public) et reverse les fonds non-utilisés des cotisations à des associations choisies par ses assurés (Les Restos du Cœur, En avant toute(s), Surfrider Europe, Le Refuge, La Ligue Contre le Cancer, Médecins sans frontières...). Un « giveback » équivalent dans le principe à celui d’autres assurtechs comme Luko.

Une formule qui se développe déjà en Belgique...

Chez nous, certains assureurs classiques ont reniflé le filon et proposent depuis peu des formules similaires sous de nouveaux noms.

C'est le cas d'Ethias qui vient de lancer Flora : l'assurance locataire 100% digitale & mobile. Son slogan ? « Chez Flora, nous pensons que prendre une assurance locataire doit être aussi simple et rapide que de se faire livrer une pizza. » Les seuls canaux de communication sont le site web, les réseaux sociaux et l'app mobile. L'assurance peut être souscrite en ligne en moins de deux minutes et les sinistres sont déclarés via le chat de l'appli.

Belfius a quant à elle lancé son assurance habitation App-normale qui peut être souscrite et gérée de manière 100% digitale (via l'app Belfius). Son chatbot s'appelle MyBo, il vous aide à déclarer vos sinistres en vous posant les bonnes questions et, dans de nombreux cas, vous indique immédiatement si le sinistre est couvert par votre police. Vous pouvez alors directement choisir le type de réparation (Belfius Home Repair, votre propre réparateur, réparation par vous-même…).

Enfin, immoweb (en partenariat avec Qover et Baloise Insurance) propose désormais une assurance habitation Immoweb Protect qui est, elle aussi, 100% digitale et propose une assistance 24h/24 gratuite. Son plus ? Elle prend en compte, sous certaines conditions, les indemnités de rupture de bail et verse une indemnité de relocation aux locataires privés temporairement de leur logement, le temps de la réparation des dégâts.