Comment fonctionne votre garantie "Vol" dans la police habitation

vol maison cambriolage

La garantie vol n'indemnise pas seulement les objets disparus, mais également les dégâts occasionnés par le cambrioleur pour pénétrer dans votre habitation. La détérioration de biens dans la maison comme le forçage de portes intérieures ou le bris d'armoires vitrées est également incluse dans cette garantie.

La garantie vol est présente dans le cadre du contrat d'assurance habitation, mais elle n'est pas systématiquement incluse. A vous de décidez si vous prenez ou pas cette option lorsque vous souscrivez votre police habitation.

Notons que chaque jour plus de 200 cambriolages / vols sont commis dans les habitations en Belgique, ce nombre à lui seul démontre que cette garantie n'est pas à négligée lors de la souscription de votre contrat. Et si vous avez déjà souscrit votre police habitation vous pouvez quand même la souscrire par la suite auprès de votre compagnie d'assurance.

Dans quels cas intervient l'assurance "Vol" ?

  • effraction
  • escalade
  • usage de fausses clés
  • usage de clés volées ou perdues
  • lorsque le cambrioleur se laisse enfermer et commet un vol lorsque les propriétaires sont partis
  • introduction avec la complicité d'une personne autorisée à pénétrer dans le bâtiment pourvu que les faits soient judiciairement établis. Attention : les assureurs excluent généralement les vols commis avec la complicité des ascendants, des descendants, de leur conjoint ou du conjoint de l'assuré.
  • vol avec violence ou menaces sur la personne assurée (Home jacking...)

Dans quels cas l'assurance "Vol" n'intervient pas ?

  • la simple disparition d'objets
  • le vol des objets se trouvant à l'extérieur de l'habitation (sauf si ceux-ci sont repris dans les conditions particulières)
  • le vol de véhicules automoteurs et leurs remorques se trouvant dans le garage lorsque la cyclindrée est supérieure à 49cc.
  • les bateaux, caravanne, et remorque se trouvant dans le garage

Selon la police et la compagnie ne sont pas toujours couverts

  • le vol d'animaux domestiques
  • le vol de parties d'immeubles qui doivent être démontées ou détachées de leur support, souvent au moyen d'outils (vitraux, cheminées, escaliers, ect . . .)
  • la simple disparation d'objets ou la disparition d'un seul objet sans la moindre trace d'effraction ou de vandalisme. Si rien n'a été dérangé, tout est bien resté à sa place, dans ce cas il va être dur de prouver à l'assureur qu'un vol à été commis, car il peut s'agir d'une tentative de fraude à l'assurance.

Quels biens sont couverts par l'assurance vol ?

La garantie souscrite contre le vol dans le cadre d'une assurance habitation concerne les biens qui se trouvent à l'intérieur de l'habitation. Ces biens se sont ce que l'on appelle du mobilier courant représenté par les meubles, les vêtements, l'électroménager, les appareils électriques, les multimédias, ect.

Si dans votre habitation, vous avez des objets considérés comme précieux, vous devez en informer votre assureur afin qu'ils les notifie dans votre contrat. Ces objets précieux peuvent être des bijoux, des objets en métal précieux, des objets d'art, objets rares ect.

Par contre faites attention aux meubles et objets entreposés dans les dépendances de la maison ou de l'appartement assuré. Ceux-ci ne sont pas systématiquement couverts dans la garantie vol de l'assurance habitation.

Calcul de votre prime ?

Le montant de la prime annuelle pour la garantie vol, se fait comme pour votre habitation sur base des grilles d'évaluation et questionnaires que votre compagnie vous demande de compléter. Attention : si vous ne complétez pas les questionnaires correctement ou que vous vous sous-assurez volontairement (dans le but de payer moins cher votre prime), la compagnie d'assurance va appliquer la règle de proportionnalité en cas de sinsitre. Dans ce cas vous ne recevrez l'équivalent du montant pour lequel vous êtes assuré et ce même si il ne permet pas de racheter le matériel ou les dégâts occasionnés.

Indemnisation ?

Conditions :

Afin de percevoir une indemnisation :

  1. avertir la police du sinistre ou de la tentative (porter plainte)
  2. déclarer à votre assureur le sinsitre, en envoyant une lettre recommandée (avec accusé de réception), dans les 48 heures maximum (cachet de la poste faisant foi).
  3. faites un listing estimatif des pertes constatées, en joignant si possible un justificatif prouvant l'existence et la valeur des biens volés. Pour évaluer le montant des dommages vous pouvez aussi fournir :
    factures d'achats (preuves d'achats à votre nom)
    relevés bancaires prouvant un achat
    certificats de garanties, ou de réparation
    des photos de biens avec descriptif...

Mais pour avoir droit à une indemnisation de l'assurance, vous devez aussi (selon votre contrat) :

  • l'habitation doit être occupée régulièrement. La plupart des compagnies d'assurances accepte que l'habitation reste inoccupée 90 nuits par an.
  • par ailleurs vous devez aussi prendre des mesures de prévention minimales comme : bien verrouillées toutes les portes d'accès et bien fermées toutes les fenêtres.
  • de ne pas laissez trainer des objet de valeur visible de l'extérieur

Montant de l'indemnisation :

L'indemnisation des objets volés s'évalue généralement selon leur valeur au moment du vol, moins la valeur liée à la vétusté. Mais certaines compagnies proposent des contrats avec les remboursement de la valeur à neuf.

Les assurances vol fixent certaines limites d'intervention en ce qui concerne le contenu. Ces limites correspondent à des montants de dédommagement maximal qui sont stipulés dans les conditions particulières du contrat vol.

  • pour l'ensemble des bijoux
  • pour les valeurs (espèces, chèques, mandats, etc...)
  • pour le contenu qui se trouve dans les annexes indépendantes à l'habitation
  • pour certains objets d'extérieur (mobilier de jardin,..)
  • pour l'ensemble de biens déplacés temporairement dans un autre endroit que l'habitation assurée
  • pour le contenu qui se trouve dans la cave, le garage, le grenier lorsque ceux-ci sont dans un immeuble.

Franchise

Bien souvent, lors d'un sinistre la compagnie d'assurance va vous indemniser, mais vous serez redevable de la franchise. D'ailleurs nous vous conseillons de clairement définir les montants d'éventuelles franchises à la signature de votre contrat. Certaines compagnies permettent pour un petit montant annuel, le rachat de la franchise en cas de sinistre.

Derniers conseils

Une compagnie d'assurance qui propose des tarifs trop attractfis n'est pas forcément le meilleur assureur. Car il peut répercuter ce tarif bas, sur le tarif de la franchise ou en proposant des garanties minimales sur la base des seules garanties indispensables, et finalement les économies espérées se terminent en catastrophe lors d'un sinistre.

A bon entendeur mieux vaut comparer avant de souscrire votre police habitation...