Je suis propriétaire, quelle est la valeur à assurer de mon habitation et de son contenu ?

question ?

Vous devez assurer l'immeuble en valeur à neuf, c'est-à-dire l'assurer de manière à récupérer le montant nécessaire à la reconstruction au jour du sinistre avec de nouveau matériaux semblables.

Ce montant comprendra les honoraires de l'Architecte et la TVA.

Comment estimer cette valeur à neuf ?

Au moyen d'une grille d'évaluation souvent utilisée par les assureurs. Même si elle diffère d'une compagnie d'assurance à l'autre, elle contient toujours l'indication :

  • du nombre de pièces en combinaison avec la surface,
  • l'année de construction et de rénovation éventuelle...
  • du niveau de finition,
  • de la présence de pierres naturelles, de finitions plus luxueuses
  • du nombre de salle d'eau,
  • du nombre de garage...

Remplie correctement, de manière exhaustive – c'est-à-dire en veillant à ne rien oublier, cette grille permet d'évaluer la juste prime à payer, et évite ainsi la sous-assurance.

Vous pouvez aussi demander à votre assureur de procéder à l'évaluation et de remplir la grille lui-même.

Pour les biens spéciaux, qui comportent des parties d'immeubles comme une piscine intérieure, des parties à but professionnel ou privé, box, terrain de sport, salles de conférence, plusieurs logements, jradins étendus et arborés,... la grille d'évaluation ne suffira pas. Le passage d'un expert sera nécessaire.

Quant à vos meubles (meubles, électroménager, vêtements...), ce système de questionnaire est également utilisé. C'est en valeur à neuf qu'ils sont évalués, sauf si la vétusté est supérieure à 30 %.

Certains biens peuvent nécessiter l'avis d'un expert, une facture, un certificat, de manière à ce que vous puissiez prouver leur valeur. Des photos des biens peuvent s'avérer utiles à réaliser préventivement.